Benoit Hamon s'excuse.

Ça s’est produit dans l’émission le téléphone sonne sur France Inter le 30 décembre. Cliquez sur le fichier attaché en bas, dans les annexes,  pour écouter l’extrait audio (.mp3) dont voici le verbatim presque parfait :

” Je vous remercie de me laisser m’en expliquer. Cette déclaration a été faite dans contexte : celui du Congrès de Reims. Je l’ai glissée inutilement et maladroitement dans un entretien. Si j’ai blessé des militants socialistes sincères, je leur présente mes excuses. Nous étions dans un moment d’opposition entre nous. Je souhaitais éviter cela  et en même temps en tant que dirigeant politique, j’ai pu être blessé par certaines attaques. J’ai réagis de manière assez sotte. Pour y remédier dans l’avenir, il faudra se battre pour l’essentiel, redonner une signification à ce qu’est le combat de la gauche”.

Voilà qui est dit, il a agit de manière sotte et s’en excuse, l’essentiel est ailleurs, c’était inutile et maladroit. Dans le combat de la Gauche, seul l’essentiel compte. Et Je voudrais ici le remercier de cette rapidité de réponse et aveu qui fait reconnaissance d’erreur. Normalement il était au Ski. On ne lui rappellera uniquement  que le congrès de Reims était fini au 4 décembre!

On rappellera à ceux qui nous ont dit qu’on avait lu de travers et mérité ce traitement hamonesque, de bien méditer cette histoire, sa conclusion et ses conséquences. Et d’admettre comme lui leur tord.

Le Figaro nous a repris, lors de cette histoire , Moi, Marc Vasseur, Sarkofrance et Donatien (des militants socialistes sincères). Nous avons rien demandé à ce quotidien. Et ceux et celles qui pensent que nous avons besoin du Figaro pour avoir de l’audience se mettent le doigt dans l’œil si profondément qu’ils peuvent se faire un toucher rectal. Bien sûr que le même Figaro ne reprend que ce qui lui plait et correspond à sa ligne éditoriale pro-UMP: Ils n’ont pas fait par exemple de lien sur le billet où je rappelle une promesse oubliée de Sarkozy alors qu’elle changerait la donne dans les grandes entreprises. Vous me direz qu’aucun média de gauche ne le fait. Cela prouve une chose, les médias de droite nous lisent, nous observent et tiennent compte partiellement de notre contenu.

Écoutez le reste du Podcast, par ce qu’il était opposé à Valérie Pecresse et que cette dernière a vraiment cherché les claques en bonne versaillaise donneuses de leçons. Benoit Hamon a été très bon dans la distribution de claques, avec un langage clair.

Méditez aussi les rares arguments de Pecresse (repris par le CON-muniquant Lefebvre): le PS est divisé et n’a pas de projet. Il est facile de la désarmer sur au moins un point et ce très rapidement: il suffit de faire travailler tout le monde, y compris les 49,99999% qui n’ont pas soutenu Martine Aubry, c’est ce que nous demandons depuis quelques semaines.

Et nos amis qui se plaignent de la reprise du Figaro ne pourront alors plus s’en plaindre, par ce que ce genre d’histoire sera vite oubliée et ne se produira plus…. C’est un vœu pour 2009.

Francois Hollande est mon ami.

Et oui regardez ça :

Alors les pénibles qui se moquent de nous dans twitteur et ailleurs. Vous en dites quoi de ça ? Ca a le mérite d’être clair. Nous sommes dans le même parti, ce que nous ne tolérons pas ce sont les attaques mensongères que nous subissons.

Agent Orange

On trouve sur 20minutes.fr une espèce de truc mi narcissique mi message politique pour 2009. C’est une idée de marketoïde sans nul doute.

Notre agent orange officiel adoré s’y est installé et balance doctement son fantasme pour 2009 qui parle de 2012! Ce qui s’appelle ne pas répondre à la question. C’est un peu sa marque de fabrique à notre adoré rouquin buzzeur: François Bayrou devenait Président, refusant la politique de l’émotion. Le PS battu au premier tour, Sarkozy au second : au revoir.

Le même fantasme a déjà couru en 2007 avec le candidat de Condorcet, le ni gauche ni droite et autres trucs. Je vous rappelle que pour moi, et je confirme ce que j’ai écrit à l’époque : Bayrou est l’intox politique de 2007. Sarkozy est celui de la décennie au minimum. Tout ça avec comme vague projet une social économie avec des idées libérales et un projet libéral. Et surtout le refus de faire battre Sarkozy par tous les moyens en refusant le coup de poker de Ségolène.

Quand Sarkozy faisait la promotion du travailler plus pour gagner plus, Bayrou faisait de même. Pour ces deux là, le travail crée le travail. Ce qui n’est pas un vérité établie. Il suffit d’une requête google, pour trouver ça:

Vous voyez clairement, que l’on prône ici la liberté d’organiser leur temps de travail aux salariés. C’est le mythe du salarié qui décide de son propre chef de faire des heures supplémentaires. Ca n’existe pas, et en 2008 il est toujours possible de se faire licencier pour faute si on refuse de faire des heures supplémentaires imposées par l’entreprise. Où est la liberté ? Pour l’employeur uniquement.

Les électeurs de gauche qui ont voté Bayrou se sont donc fait intoxiquer une fois sur le fond, avec ce projet d’inspiration libérale. Il avait aussi des idées très à droite sur le contrat de travail. Son projet faisait fantasmer les libéraux. Il proposait des exonérations de charge sans conditions alors que Royal déclarait:

La bataille pour l’emploi des jeunes sera ma première priorité. En aidant les petites et moyennes entreprises (PME) à les recruter. Je lancerai tout de suite les emplois-tremplins. Je dispose d’un levier majeur, les régions, qui se sont déjà mobilisées : parmi les candidats, je suis la seule à proposer de les faire avancer dans le même sens que l’Etat. Les 65 milliards d’euros d’aides aux entreprises seront redéployés, pour supprimer les effets d’aubaine et les concentrer sur les PME qui innovent et qui exportent.

On voit donc clairement que ces électeurs de gauche qui ont voté Bayrou de toute bonne foie risque d’y réfléchir à deux fois. D’ailleurs lors des législatives de 2007, cet électorat est déjà rentré en partie au bercail. Et les autres intoxiqués en 2007, ça leur suffira une fois.  Ils ont eu Sarkozy et un petit groupe de 5 ou 6 députés dont la moitié ont pris la fuite au Nouveau Centre. La belle affaire que voilà.

On nous parlait aussi de travailler avec les meilleurs de gauche et les meilleurs de droite. On va commencer par demander la liste des meilleurs de droite, un responsable MoDEM aura-t-il le courage de nous donner quelques noms ? Qu’on parle aussi des porteurs d’idées…

Et d’un point de vue plus général, il n’a pas osé tendre le bras à gauche, par ce que Bayrou ne pense qu’à lui. Est ce qu’il y a des débats de motion au Modem ? Non tout se fait à 95% ou presque.

Et que découvre-t-on en discutant avec des militants fuyant le MoDEM, que certains agents oranges ont travaillé sur la communication internet des Gracques en 2007 après avoir travaillé pour le PS… Vous savez cette petite bande de nuisibles qui ont savonné la planche de la campagne de Royal en 2007.

Un blogueur ex-Modem nous a expliqué que tout était simple au MoDEM : la bande des 3 décide tout, Bayrou, la Sorcière de Sarnez et le psycho-rigide qui sert d’économiste avec un simple CV de banquier. Tout ça dans une illusion de débat vite clos par Bayrou lui-même.

Finalement, c’est Hypos, déçue du MoDEM qui résume bien la chose:

Le bayrouisme ressemble à une mauvaise farce et l’attelage bringueballant du MoDem semble bien incapable de proposer un projet différent de feue l’UDF, porté qu’il est  par ses caciques chrétiens démocrates, ses nouveaux cadres opportunistes et ses militants souvent trop naïfs.

En en conclusion je vais citer un blogueur qui a twitté une chose merveilleuse : “Maire de Pau ce serait bien déjà non ?”

dessin piqué chez Michaelski

Planète des Singes

Vous avez sans doute oublié l’épisode où la SEC ( autorité de régulation US) avait découvert des documents prouvant que la régulation du système financier aurait pu être réalisée par des vaches ( meuh-meuh, oui l’animal) avec le même résultat, et sans aucun doute avec l’économie des bonus ( en gros 100 milliards US$ )…

On découvre maintenant que des singes supérieurs, des Orangs-Outangs savent reconnaitre la monnaie et s’en servir.

La preuve de la “réciprocité calculée” a été faite grâce à une étude réalisée par les chercheurs de l’université de St Andrews. Comme cobayes, ils ont utilisé deux orangs-outangs du zoo de Leipzig en Allemagne. Ils leur ont donnés trois types de “monnaie” : une qui permet d’acheter quelque chose pour soi, une pour acheter quelque chose pour un ami, et une sans valeur.

La femelle a très rapidement compris le système et a commencé à échanger sa “monnaie” contre des bananes pour son compagnon mâle. Il est rapidement apparu qu’elle préférait acheter pour lui que pour elle-même. Le mâle, lui, a d’abord échangé ses monnaies contre de la nourriture pour lui-même. Voyant que la femelle avait de moins en moins envie de lui faire des cadeaux, il a commencé à lui en faire à son tour.

Pour Valerie Dufour, qui a mené ces recherches, la situation peut s’expliquer ainsi : “‘Si tu ne me donnes pas assez, je ne t’en donne pas non plus. Il n’y a pas que les hommes pour être calculateurs, à attendre quelques chose en retour quand ils sont généreux.”

Il est donc possible de remplacer des libéraux par des vaches ou des singes, avec des économies fantastiques dans les frais de fonctionnement du système. Plus de Bonus, uniquement du fourrage et des bananes. Il faudra régler quelques effets de bord, les vaches ça pète et produit du méthane qui réchauffe le climat. Et comme le singe peut être généreux, il ne spéculera pas et surtout pas sur le marché de la banane, sa nourriture. Çà prouvera une chose : il est moins con que l’être humain qui peut spéculer sur sa propre nourriture.

Pour la régulation des conflits restants et s’il en reste, on fera appel aux Bonobos. Je vous conseille la lecture du merveilleux livre sur ce cousin sympathique du chimpanzé ( singe anthropophage et méchant) : Bonobos, le bonheur d’être singe  de Frans De Waal et Frans Lanting. C’est une très saine lecture, on en ressort Humaniste au sens noble du terme et respectueux du genre “Pan” qui est presque “Homo”… Et en effet il est courant qu’un membre du groupe pratique des actes sexuels dans le but de plaire à un autre membre ou pour réduire les tensions sociales (par exemple, un individu subordonné peut utiliser des actes sexuels pour calmer un autre individu plus fort ou plus agressif).

Pour les éléphants les problèmes sont autres….

N'oublions pas les promesses de Sarkozy !

En novembre 2007, mon Troll UMP officiel , Mistral avait osé écrire ça : “La campagne est finie depuis six mois Dagrouik, on sera bientot en 2008. réveil toi, et non tu ne reve pas, Nicolas est notre président et tu risque d’être surpris :)”

Questions surprises nous n’avons pas été déçu, les renoncements, les promesses non tenues, les insultes du genre “pauvre con” et j’en passe.

Désolé, mais là je n’ai pas le temps de faire la liste complète.On va en prendre une rapidement oubliée, on se demande d’ailleurs pourquoi?

Est ce que vous avez oublié cette promesse de Sarkozy: Celle de donner 1/3 des profits des entreprises aux travailleurs, 1/3 au profit des actionnaires, et 1/3 pour les investissements. Il a expliqué ça devant témoin. Il y’a une dépêche AFP. J’avais écrit un article en Janvier 2008 sur ce sujet : Arlette Laguiller Spin Doctor chez Sarkozy. Je m’excuse par avance auprès d’Arlette Laguiller pour cette blague, elle mérite mieux que ça.

Voici ce que déclarait Sarkozy sur ce sujet, attention je vous demande de rester assis, d’éloigner tout verre au risque de postillonner sur votre écran: c’est du gros, du fort, ça réveille un troll UMP endormi par cette vague de froid.

Un système où sur les profits des entreprises, il y aurait un tiers pour les actionnaires, un tiers pour les salariés et un tiers pour l’investissement, c’est un système, permettez-moi de le dire, qui aurait une certaine cohérence et une certaine logique” (…) “Ceux qui trouveront que c’est trop, ils devront dire pour qui c’est trop, et surtout pourquoi”

Non, ce n’est pas trop, mais on n’en est où? Tu vois cher troll UMP, je suis d’accord avec Sarkozy. Et oui, s’il relance cette idée, je le soutiens sur ce projet! Voilà une rupture qui va te faire pêter la rondelle et chauffer le neurone mon neuneu hein?

Dire que le partage des profits ça n’a rien à voir avec le pouvoir d’achat, dire qu’une révolution aussi profonde que celle que j’ai proposée en matière de partage des résultats ce n’est pas important pour le pouvoir d’achat, c’est se moquer du monde“.

Oui, il a raison et à gauche on propose de revoir le partage des profits! Merci à Nicolas Sarkozy d’avoir soutenu nos propositions. Mais où en est ce projet ? Et les journalistes là toujours prompt à en faire des tonnes avec des postures à gauche et petites phrases, le suivi des promesses révolutionnaire de Nicolas Sarkozy vous en êtes où ? Je ne sais pas si vous y pensez mais Libération au lieu de faire une rubrique désintox, pourrait raffraichir la mémoire des gens et aussi se pencher sur les promesses non tenues de Sarkozy.

“J’ai proposé sur cette question du pouvoir d’achat une véritable révolution sur la participation et l’intéressement” avec objectif de “les étendre à toutes les entreprises” et “le doublement, voire le triplement de la réserve de participation”

Là aussi on n’a rien vu. Certains aussi comme le PS pourraient s’emparer de ces promesses et les rappeller au pénible con-Muniquant et à son chef, l’überprezident.

Et pour ceux qui veulent savourer ce délicieux moment, là vidéo officielle :

Sarkozy promesses oubliées ( #1)
envoyé par dagrouik
Alors ? on fait quoi maintenant ?