ps-paris.org dans les choux

Regardez le code source de la page d’accueil :

<meta name="robots" content="index,follow">
<meta name="description" content="Sur ps-paris.org vous trouverez tout ce que vous désirez apprendre sur les socialistes parisiens et la politique parisienne; activités, annuaires des élus et des sections, forums, séquences vidéos, ...">
<meta name="keywords" content="Paris,parisien,socialiste,PS,Delanoë,Delanoe,projet,élection,Bloche,Tiberi,gauche,
Jospin,sondage,fédération,municipales,Seguin">
<meta http-equiv="Content-Type" content="text/html; charset=iso-8859-1">

Ça parle tout seul, le site est donc adapté à un contexte qui date un peu, en plus d’être moche : Delanoe, Tibéri, Jospin, Bloche et Seguin… Mais de quand cela date-t-il donc ? Et bien des dernières muncipales parisiennes où ces individus étaient acteurs, c’est à dire de 2001.

Ce qui est confirmé par d’autres portions du code HTML, qui montre que le site à été réalisé en 2002.

<center><font size=1>site réalisé avec WebSoc 1.3.7 © 2000-2002 Parti socialiste, tous droits réservés</font></center>
</body>
</html><script language="JavaScript1.2" src="http://www.ps-paris.org/coolmenus3.js">
/*****************************************************************************
Copyright (c) 2001 Thomas Brattli (www.bratta.com)

Nous voyons donc que la section de Paris du Parti Socialiste est un peu hors du temps. Bien sûr que le contenu est à jour (ou presque), mais un site si moche ça peut faire peur. Et le pire est ailleurs, à l’époque d’internet on cherche un trace de réseau social ou d’un truc voisin. Rien de celà, mais on peut laisser son adresse email pour s’abonner à la liste de diffusion par email. La réponse est très rapide, voilà une fédération vraiment très efficace:

Décidement, il y a vraiment quelque chose de pourri au PS parisien, au moment où l’UMP va mettre 1,7 millions d’Euros dans la mise en réseau de ses militants… Ah oui, je le rappelle encore une fois: Nous avons mangé pour 15 000 euros de petits fours et vins lors du dernier congrès fédéral parisien.

Titine critique les 35 heures

Etonnant, quand en 2007, Ségolène Royal expliquait qu’il y avait des endroits où les 35 heures ne fonctionnaient pas correctement avec des effets négatifs sur certains salariés, mais que c’était quand même un grand progrès social.. On nous chiait dessus.

Pourtant elle expliquait ça : “Je veux que le socialisme soit le socialisme du réel: nous devons regarder les choses en face. Ce n’est pas se désavouer que de réajuster certaines réformes pour gommer leurs effets négatifs”. C’est à dire faire un bilan objectif des années 1997-2002, bilan qui n’avait pas été fait en 2002, est-ce utile de le rappeler ? Oui bien sûr, d’ailleurs Jospin sera invité sur I>Télé dimanche soir, on verra s’il a de la mémoire…

On se souviendra que Ségolène parlait des effets de bord. Mais que les trolls et autres bouffons, parfois membres du PS embrayaient directement sur “Royal ne veut pas des 35 heures“. On a aussi lu dans la presse sous la plume de certain(e)s que c’était un reniement des 35 heures.  Par exemple sous la plume d’Anna Borel chez Marianne2.fr

Et que découvre-t-on un soir de Janvier, le 29 plus précisement , de la part de Martine Aubry invitée sur France 2 ?

Un aveu: Nous n’avons pas fait assez pour les bas salaires ( rappel : baisse des impôts sur les tranches supérieures, stock-options à la sauce Fabius etc…). Bravo!

C’est un modèle de société, nous n’avons jamais dit le contraire. Ségolène Royal s’était même opposée au MEDEF et à Laurence Parisot sur ce point.

Une critique des 35 heures ? Ah ça vient. Arlette Chabot attaque, et Titine ose “Mais je le dis Arlette“. “Il y a 15% des salariés, et pour moi c’est ça qui compte le plus .. qui disent que ça a détérioré leurs conditions de travail ” Tiens ça ne vous rappelle rien ? Elle parle de souplesse, d’accompagnement et “si nous revenons aux affaires il faudra faire un bilan avec ce qui a marché et ce qui a moins marché“.

Oh mon dieu, un bilan objectif des années Jospin. Mais pourquoi donc personne au PS à part ceux qui soutenaient alors Ségolène Royal ne l’ont-ils expliqué de manière si explicite en 2007 ? Ca nous aurait bien aidé et ça aurait été un pas de l’appareil PS vers les electeurs qui attendaient un peu de sincérité !

Ah oui, et elle explique “On est souvent d’accord nous les socialistes, surtout quand on est des bons, et DSK en est un“. Ben super on est content, nous sommes d’accord et Titine dit qu’on est des bons. Elle est vraiment gentille finalement.

Allez on va boire un petit coup ?