la gauche aurait donc tué les auto-entrepreneurs: FAUX Voici donc la désintox rapide. Ca buzze de partout.

Ca pleure dans les réseaux sociaux, des libértarés cherchant à exister ont profité de ces pleurs pour lancer une tentative de No Tax Day via Facebook. L’ancien ministre libéral Novelli participe aussi à l’intox: On vous annonce la mort des auto-entrepreneurs.

Que savons nous ? Dès le début dans un blog du Figaro donc il y’a 48 heures, et qui rappelle des informations comme celle-ci:

Le projet de budget 2013 présenté vendredi prévoit “un alignement” du régime de cotisation sociale des auto-entrepreneurs sur celui des autres entrepreneurs individuels.

Que sont les autres entrepreneurs individuels ? et quelle est leur régime ? Ce régime c’est le micro-social. Il concerne donc

 Les chefs d’entreprises individuelles qui relèvent du régime fiscal de la micro-entreprise et qui optent pour le régime micro-social.(…) Les micro-entrepreneurs qui bénéficient d’une dispense d’immatriculation au Registre du commerce et des sociétés ou au Répertoire des métiers relèvent obligatoirement du régime micro-social.

Je suis dans ce cas, travailleur indépendant (N° de TI), micro-entreprise avec ce régime micro-social avec numero TI & SIRET + registre INSEE avec code NAF. Donc pas auto-entrepreneur. Si je veux j’ouvre une boutique… Et mon taux de cotisation est au maximum de 21,3% sur le Chiffre d’Affaire mensuel réalisé (et pas sur les bénéfices hein..), et rien à payer si je ne réalise (hélas c’est le cas) de chiffre d’affaire. Cela inclue l’impôt.  Et voilà pour ces ânes ce qui va les tuer.

Qu’ont-ils compris ? une histoire de forfait… selon eux.

On repasse au forfait pour les cotisations (donc calculées sur le CA de 2 ans antérieur) et non plus en fonction du CA réel, comme pour tous les indépendants.

Certains délirent :

Un auto-entrepreneur m’a dit ce matin qu’il allait arrêter son activité, travailler au black et profiter des aides sociales.

D’autres publient des lettres à Hollande.

 Votre projet de budget 2013 prévoit en effet un calcul des cotisations de façon forfaitaire (…) J’ai l’impression qu’en vous attaquant aux auto-entrepreneurs, vous vous trompez vous aussi de colère. Ce n’est pas aux nantis que vous vous en prenez, aux grands patrons qui partent s’exiler pour des raisons fiscales. (…) Pas de doute, Monsieur le Président, à vos yeux, nous ne sommes qu’1,1 million d’inutiles…

Et se font corriger dans les commentaires de leur blog. Rien n’y fait.. le buzz est lancé.

Alors que l’AFP expliquait (ici sur le site du point , qu’on ne peut considérer comme gauchiste )

Nous avons uniquement décidé de relever les taux forfaitaires pour les rapprocher de ceux des indépendants. C’est une question d’équité”, a-t-on expliqué au ministère du Commerce et de l’Artisanat. Le reste (avantages fiscaux, démarches simplifiées) ne varie pas. Si les auto-entrepreneurs “gagnent zéro, ils continueront de payer zéro”, a-t-on rassuré. Le ministère, qui s’apprête à donner le coup d’envoi d’un audit sur ce régime décrié, notamment par les artisans et certains syndicats, assure que “l’essentiel est préservé”.

Taux forfaitaire, ce n’est pas forfait. Mais il semble que ce soit ce mot qui ait mis le feu aux poudres ou alors une belle intox construite par les libertarés.

Il faut cependant dire, cette idée d’auto-entrepreneurs n’est pas idiote. Ce sont ses abus manifestes qui doivent être corrigés: Salariés contraints de passer sous ce régime, travail salarié dissimulé, concurrence déloyale d’artisans…

Le problème du travail est simple il y  a une masse de travail à executer, appellons là M, mais elle est découpée en un très grand nombre de type de format. Autrefois, c’était simple: 100% de salariés. Tout était simple. on distribuait M à la population active et youplaboom, tout le monde était content (sur le papier, hein..), et on réduisait progressivement la durée du temps de travail hebdomadaire.

Depuis N années, ce n’est plus possible : les actionnaires ne veulent plus qu’on partage le travail, d’ou explosion du chômage et donc disponibilité d’un stock de travailleurs formés et compétents: les chômeurs. Dans le même temps, avec l’explosion du nombre de métiers, de jobs et l’apparition de technologies nouvelles et d’autres facteurs on constate l’apparition de certains “jobs” ne nécessitant que 5, 10 ou 50 heures de travail. Des prestations comme celle de votre plombier.

Doit on obligatoirement signer un CDI pour les assurer ? la réponse est non, donc ceux qui couinent “CDI pour tous” se trompent1.

On le voit donc dès le début, il était facile de voir qu’une intox se produisait et était entretenue par des libertarés.

Voici donc la confirmation, par une député socialiste en charge des questions sociales: Karine Bergerquestionnée par un trader sympathique dans twitter. Sa réponse est claire, quand on lui demande de confirmer la suppression du statut auto-entrepreneur:

c’est faux, ce n’est qu’un relèvement du taux existant sur assurance maladie. Ce sont des paranos qui affirment le contraire

 

Confirmation lundi, dans le projet de loi de financement de la sécurité sociale.

Un rappel : le pigeon est un animal nuisible, et à Paris il est interdit de les nourrir.

 

 

  1. surtout quand ils proposent des recrutement CDD

Facebook Comments (les autres sont + bas)

comments

Powered by Facebook Comments