les gens de la vraie gauche pensent que s’ils changent la tête du PS, le truc appelé par eux ”solfériniens“. Tout ira mieux, TINA sera a terre et une 6e République sera là.On évite bien sûr les aspect licornes qui chantent et autres arc en ciel musicaux… On va voir que le problème n’est pas qu’au niveau de la tête.

Exercice délicate de se moquer d’une blogueuse, qui a la fâcheuse manie de venir défendre Moscovici un peu partout. Tout comme deux ou trois autres qui s’étaient manifesté dans un billet, tout en évitant de répondre sur le fond à l’époque. Il s’agit donc de lady Apolline , dont le blog fonctionne au ralenti, mais qui a commis ce commentaire chez Sarkofrance qui a un peu égratigné Moscovici au sujet de son gout pour l’auto-régulation.

Et voilà donc la belle réponse de la Lady:

ladyAppoline_socLib

L’extrait mis en rouge :

Pour que des réformes marchent, il faut qu’elles soient faites pas à pas et qu’à chaque pas, l’effort soit demandé aux gens par leurs pairs, pas par un Etat insupportablement lointain, autoritaire et détestable..

Contient tout : réformes et vilain état et auto-régulation. Tout en une seul phrase, un bel aveu de libéralisme de base : l’auto-régulation contre l’état autoritaire, par ce que forcément les marchés, les élites financières, les banques et les gros actionnaires ou grands patrons ne sont pas du tout détestables ou autoritaires.

Les idées libérales se propagent donc dans les esprits de gens qui sont allés fêter l’élection de Hollande à la Bastille le 6 Mai, et ont ferraillé contre Sarkozy, parfois ici-même et sur les internets pendant la campagne. On se demande donc pourquoi dans ce cas précis, elle devient adepte de la chose libérale, et renie les idées de gauche. Pourquoi donc n’a t’elle pas voté pour Sarkozy finalement ?