Voilà la bande UMP qui revient sur le sujet de faire travailler de force les titulaires du RSA (et d’autres chômeurs) à vil prix. Là encore pour jeter le trouble sur les titulaires des ces aides , et en ne faisant rien pour les crapules assistées en haut.

Je vous avais démontré que la mise en place d’un RSA avec travail gratuit était déjà une grosse saloperie honteuse mais en plus impossible à mettre en oeuvre. Avec des coûts, des responsabilité, y compris civiles et pénales pour ceux qui vont faire travailler ces salariés étranges. Tout ça par ce que :“pas normal que certains ne vivent qu’avec des allocations” .  Bouffons venez vivre avec 450€ mensuels, et vous comprendrez ce que veut dire par exemple, un seul repas par jour.

Là on rajoute une nouvelle saloperie : Ils seront payés, vous allez me dire c’est normal ! Et oui 130€ pour 7h de travail par semaine, soit 130€ pour 7 *4,25 semaine dans le mois , ou 130€ pour presque 30h, ce qui fait 4,33€ de l’heure.

Oui, pour l’UMP le travail du titulaire du RSA sera payé 4€ de l’heure (et on ne sait si c’est brut ou net). Le smic c’est environ 9€ de l’heure.

Et pour quel type de travail ? Là encore des travaux effectués par des salariés au SMIC actuellement. Le Figaro bien sûr a réussi à se procurer le rapport, et nous explique ce que cela signifie.

un contrat de sept heures par semaine, financé par l’Etat, permettrait « d’offrir une palette de contrats aidés plus large et de répondre à des difficultés d’accès au marché du travail », explique l’ex ministre. Les activités concernées devront « être utiles socialement » et « couvrir des besoins qui ne le sont pas », tels que le bricolage, la collecte des déchets, la maintenance du patrimoine (…)

 

On va donc encore nous proposer du sous-salariat. Si ça continue le MEDEF va se jeter sur l’offre et inventer un moyen d’utiliser ces travailleurs ultra-sous-payés.. avec eux tout est possible vu la folle complotiste à sa tête. Imaginez par exemple des sociétés d’aide aux particulier : bricolage, nettoyage des jardins avec salariés payés 4€ de l’heure tout se met en place.  Plus tard, on leur dira: allez vous re-insérer dans le marché du travail .. en ramassant les fraises dans le sud de la France où le coût du travail sera enfin au niveau fantasmé par certains professionnels.

Et que doit-on rappeler ? Il existe déjà des contrats aidés proposés aux allocataires du RSA. Ils sont d’une durée de 20 heures et les titulaires du RSA sont déjà obligés de les accepter, sous peine de voir leur prestation réduite, voire supprimée.  Ces contrat aidés sont gérés par des associations .. dont les moyens financiers sont en réduction.

Le but de tout cela est de jeter les salariés y compris les précaires contre les “assistés“, leur faire croire que ce sont des fainéants. Tout cela c’est le message de la droite qui se maquille désormais en droite juste avec le pénible Wauquiez comme VRP de l’horreur.

Et voilà la 2e saloperie dans la mesure :  Le rapport Daubresse suggère aussi de fusionner “à terme” avec le RSA: la Prime pour l’emploi (PPE) et l’Allocation spécifique de solidarité (ASS, pour les chômeurs en fin de droits, d’un montant de 450 euros elle aussi). Ainsi les chômeurs en fin de droits pourraient eux-aussi être soumis à l’obligation de travailler à 4€ de l’heure sous peine de voir leur “généreuse” allocation réduite ou suspendue.

On le voit, tout ça témoigne d’un point de vue odieux : pour la bande UMP et les libéraux le chômage est causé par le refus de travailler des chômeurs et de s’adapter aux délires à venir du patronat: le travail gratuit et aussi le licenciement gratuit… Par ce que tout ça coûte trop cher, et que les chinois ou polonais, eux coûtent moins chers.