déjà un an de hollando-scepticisme Grec

En fait ce sera dans un mois, vers la fin Aout. Hollande était avec Merkel dans la cour de l’Elysée, il clamait la chose suivante : il faut que les Grecs fassent des efforts. A l”époque des potes étaient en Grèce et m’ont rapporté des anecdotes au sujet de ces efforts.

C’est de la que date le début de mon scepticisme au sujet du hollandisme à l’époque encore triomphant , ma critique de la gauche molle devenue encore plus molle ( les trolls mélenchonistes sont priés d’attendre leur tour). Etonnement à l’époque je n’ai pas eu de commentaires sous le billet ou je dégradait ma notation de François Hollande. Les gens devaient s’en foutre, mais moi non.

Depuis les choses ont évolué, en pire, ou en mieux (oui on peut trouver du mieux parfois). Mais pas en mieux pour les Grecs, pour y trouver du mieux il faut s’appeler Nicolas grosse-Doze-De-Connerie ou être ministre des finances allemand. Ce sont un peu les mêmes gens d’ailleurs, l’un parle français l’autre allemand. Voilà donc que la troïka UE-FMI-BCE décide de continuer ses tours de vis, réductions en tout genre d’effectifs de salaires, retraites et hausse des prix.

Cette brave troïka, soutenue donc par tous les ministres de tous les pays de l’UE , hein, faut le rappeler ou alors produire les PV des réunions à huis-clos ou diffuser les bandes audio et vidéo.. décide donc d’un nouveau tour de vis. Cette fois-ci une vraie saloperie, sans nom, ou plutôt si : la désintégration d’une partie de l’enseignement professionnel.

Je vous invite à lire ça, chez France 24 qui n’est pas un repaire de gauchistes :

Principale discipline démantelée: la branche “santé et soins” (aide-soignant, sage-femme, technicien dentaire…). Pas de chance, c’est celle d’Anna Stavrakaki, mais aussi une de celle “les plus fréquentées par les élèves”, s’émeut cette quinquagénaire. Electroniciens, graphistes, laborantins, coiffeurs, menuisiers sont également rayés de la carte de formation.

Entre autres mesures, le gouvernement grec s’est engagé auprès de ses bailleurs de fonds, en échange du déblocage d’une nouvelle tranche d’aide, à mettre en disponibilité 12.500 fonctionnaires dont 4.000 d’ici fin juillet: durant huit mois les agents concernés devraient toucher 75% de leur salaire avant d’accepter une mutation ou d’être licenciés.

Vous pouvez donc faire  la liste des métiers ciblés: c’est à portée de tout le monde. Le plus pénible est de vous demander ensuite quel est l’objectif de tout ça, par ce que si on réduit le personnel de santé et les menuisiers : qui va fabriquer les cercueils ? Je sais que je fais là de l’humour gras, mais il faut ça pour comprendre que la bas on marche sur la tête.

J’attend donc avec impatience -si ce n’est déjà fait- la dépêche d’annonce de licenciement des douaniers grecs, que le grand tout soit enfin réalisé, celui du bordel low-cost en mode far-West libéral. Et au final,  que la Grèce deviennent un point d’entrée pour toute saloperie dans l’UE : ports et zones de transit vendus aux chinois , passoires aux frontières, fonctionnaires locaux si peu payés qu’on pourra les acheter ou les louer pour une bouchée de pain.

Ca va être sympa tout ça ensuite avec la zone de libre échange US : les putes et mafieux du Nevada pourront s’installer la bas au nom de “la relance de l’activité”  et faire des procès à toute chose collective s’opposant à leur projet.. tout ça au nom de ce fameux traité transatlantique: a corporate bill of rights. Tout cela est lié.