Voici venu le temps des campagnes municipales ! et donc le temps du raclages des fonds de fichiers pour trouver des adresses mails d’éventuels soutiens , militants et autres. Avec bien sûr des effets de bord.

Je suis déçu Harlem Désir (de rien) ne m’a pas encore écrit, mais ça ne serait tarder.

J’ai laissé une (jamais la même bien sûr) adresse mail dans les formulaires de contact de divers candidats en 2007 pour avoir leur communication vers les citoyens engagés. Parfois c’est assez comique, surtout quand c’est Copé qui vole le fichier sarkozy 2007 pour dire du mal de Fillon.

Voici donc deux appels :

le modem a besoin d’un nouveau firmware, ils sont en manque d’idées (ou de gens, je ne sais pas). Ils lancent donc un appel à contributions. Je n’ai pas assez de temps pour en faire une en mode “LOL”. Dommage, mais ça ne me couterait rien…

appel_a_idee_modem

Dans un autre genre de demande voici celle de sous, de fric de “Simmonet2014″ qui est donc la candidate du PG à Paris et accessoirement candidate dans le 20e arrondissement donc chez moi :

 

appel_a_sous_pg

 

 

Là c’est plus gênant, par ce que ce mail est envoyé aux sympathisants du “PG à Paris” et ce n’est pas tout à fait mon cas. On m’a inscrit de force dans une liste PCF et dans une liste PG (sur deux adresses mails différentes). C’est assez rigolo quand on pense à ce que certains twittos “PG” ou “FDG” me balancent dans twitter par ce que je leur dit ce que je pense de  Robespierre 2.0 ou de certains points de leur projet politique.

Mais d’autre part je sympathise avec d’autres membres du PG (et du PCF) lors de rencontres IRL de très bonne qualité (couscous) où nous parlons de choses sérieuses et autres et avons des idées en commun. Il se produit la même chose quand je participe à des apéros avec des libéraux et centristes sympathiques (oui ça existe bien plus que vous ne pouvez le penser), et donc des gens qui ont aussi des points communs avec moi. Ca paraitra étrange, ça paraitra loufoque à un militant avec des oeillères. Mais quand on touche au vivre ensemble, au contrat social, à la vie de tous les jours et à la lutte contre l’obscurantisme religieux..

Des gens d’opinion différentes peuvent se mettre d’accord quand il est question d’émancipation des gens, de fonctionnement de l’école et d’autres choses essentielles. Et sans usage de mots, de dialectique, de citations d’auteurs du XIXe siècle.  C’est assez étonnant, ça dépend bien sûr de la personnalité des uns et des autres.

J’ai mis en gras les gros-mots : commun, vivre ensemble.

Et quand une maman plutôt libérale dénonce la distribution de tract religieux devant l’école de ses enfants .. tract rappellent les débilités du “djendeur” , je regarde le tract moisi et là l’étiquette politique de la personne passe au second plan (dans cette configuration hein..) . Ici c’est l’horreur, la volonté de saloper l’école, qui est en cause. On est ici dans une agression contre le vivre ensemble, par une France moisie qui inquiète des gens de toutes obédiences. Cette horreur là s’attaque à l’école, creuset de la République pour mieux imposer ses idées réactionnaires et bigotes: ce sujet est essentiel et devrait regrouper du monde: des digues se rompent dans les droites moisie, il faut donc mettre une digue autour des écoles de la république: pas de bigots à proximité !

Et dans ces gens là, inquiets de cette moisissure,  on ne trouve par contre pas de fans d’individu comme l’andouille UMP Pierre Charon… dénoncé par Guy Birenbaum à juste titre. Allez lire le billet de Guy, on tombe sur le cul, ces gens de droite dite “modérée” ont craqué le sac, la digue s’est rompue dans leur crâne, c’est ignoble: Ils comparent la justice actuelle avec celle de l’occupation nazie. Ce sénateur UMP est donc aussi bête qu’un blogueur réactionnaire !

On en est là.