Mes lecteurs les plus assidus savent que je suis un chômeur assisté profitant d’énormes indemnités et que je vole donc le dû des vrais travailleurs. C’est ça le cancer de Monsieur Wauquiez. Soyez rassuré, je n’ai pas de cancer, et un bilan sanguin parfait. Et pas de tension :9/12 et un coeur de marathonien (60 bpm) parait-il. J’ai donc pris les événements suivants avec tranquillité.

Comme tous les mois, je m’actualise sur le site pole-emploi le 29 novembre. En voici la preuve, un pdf signé par pole emploi et qui stiuple que :

 

Vous lisez donc : votre inscription sur la liste des demandeurs d’emploi est maintenue.

Et bien sûr, tout va avec un site pole emploi en mode dégradé pendant quelques temps, vu la horde de nouveaux chômeurs et de chômeurs venant là pour mettre à jour leur situation.

En tout logique, j’attendais donc une annonce de virement d’environ 460€ d’indemnités grandioses. Je me connecte donc le lendemain pour  voir cela. Et là je découvre une horreur :

Les esprits les plus futés noteront une contradiction entre ce qu’affiche ce site et le PDF reçu 24 heures plus tôt et attestant d’une inscription et actualisation correctes.

Je ne peux -bien sur- pas consulter la raison de la radiation. Mais elle me vient à l’esprit.

le 2 Novembre à 15H j’avais rendez vous avec ma conseillère. Mais 2h avant ce rendez vous, on me laisse un message sur mon mobile pour me dire que le rendez vous est annulé, et que je dois envoyer un mail récapitulant l’état de mes recherches à cette conseillère et à une adresse mail incompréhensible du fait de l’articulation…

Je reçoit quelques jour plus tard (le 7/11) un mail m’indiquant que j’ai un message à lire sur le site pole emploi. Attention, bien sûr, le mail ne contient pas le message ou l’objet de ce message sur le site pole emploi.

Je consulte donc le site, et là, aucun nouveau message à lire. Je ne m’inquiète pas, cela s’est déjà produit.. de toutes façons, dans le pire des cas, pole emploi envoie un courrier papier…

En fait, je découvrirait plus tard (hier) que ce message était l’annonce de disponibilité d’un message sur le site pole emploi d’un avis de radiation possible. Pour ne pas m’être présenté au rendez vous annulé du 2 Novembre.

Je me suis donc rendu dans les locaux de pole emploi, à 800m de chez moi, a pied c’est agréable comme balade dans Paris. J’explique mon trouble et que je devine l’existence d’un bug. Comment puis-je être radié depuis le 2 et à jour le 29 du même mois ? On me dit : mais vous avez reçu un mail ? Et non pas de contenu de mail qui me dit radié, et je sais de quoi je parle : les mails, internet, les serveurs c’est un de mes jobs.

Il faut donc que je vois avec le chef, qui me dit tout de suite sur un ton assez énervé : il ne faut pas contester et m’explique que je dois faire un courrier papier expliquant le tout sans mettre en cause qui que ce soit, et en gros expliquer que tout ça est de ma faute. Je dois aussi me ré-inscrire par téléphone, par ce que si je le fais par internet ça risque de prendre beaucoup de temps.

La consultation du 3949 étant gratuite dans les locaux de pole emploi (mais la communication coupée automatiquement au bout de 6 minutes ), je le fais immédiatement. Je suis donc ré-inscrit, ce que je vérifie en rentrant chez moi après balade dans le 11e arrondissement.

 

J’ai indiqué entouré en rouge, le type de métier pour lequel pole emploi recherche pour moi. C’est un des jobs que j’ai effectué pour une entreprise multinationale du CAC40: Consultant en organisation.

Je refais une balade dans le 11e arrondissement pour apporter le courrier papier demandant le paiement de mon allocation… On me rappellera quelques heures plus tard, pour me dire qu’il y’a un problème avec mon dossier et ce paiement, et que je dois donc aller voir mon pole emploi payeur.

Vous avez entendu parler de pole emploi guichet unique ? Ca n’existe pas. Là je dois donc aller voir mon pole emploi payeur qui est situé dans le 20e arrondissement. Je m’y rend donc vendredi matin. J’explique mon cas, on me répond “mais vous n’êtes pas actualisé” et que c’est donc logique. Je répond donc que si, je suis actualisé et je montre ma clé USB et j’explique que le PDF d’actualisation est sur le site pole emploi qu’ils peuvent donc le voir eux-même.

BUG ! les Pc en libre service ne permettent plus d’imprimer. Je m’adresse donc à la personne qui m’avait dit de produire le PDF.

Celle-ci venait de se faire insulter par une pimbêche blonde lui reprochant de ne pas sourire et lui conseillant d’aller travailler dans un autre pays. Et oui, un léger coup de xénophobie. Un autre, lui avait dit que “sa race de *******” l’énervait par ce que pole emploi ne le paierai qu’en Janvier. Et précédemment, une précaire était venu porter son contrat de travail: Elle en a un par jour !

Voilà donc la situation. Elle me demande si je peux voir par téléphone. Là je m’exécute et contacte le 3949. Au téléphone, un opérateur très sympathique me confirme que je suis effectivement à jour dans mon actualisation et que le reste de mon indemnité devrait être payé le 6 ou le 7 de décembre. Et qu’il n’y a aucun problème sur mon dossier.

Voilà donc le problème en apparence réglé.

Détail croustillant, mon pole emploi “cadres” m’a inscrit d’office dans un atelier pour le 7 décembre. En effet je n’aurai pas mis mon CV sur internet.

Capture d’écran du site pole emploi:

 

 

On le voit donc il y’a un léger problème… d’organisation du tout, de fonctionnement du système d’information de pole emploi, de processus de relation “client” , de diffusion d’information vers les chômeurs, de qualité de l’information en question. Le tout pouvant entrainer de l’incompréhension des chômeurs et agents de pole emploi, et donc la création d’incidents.

On notera aussi que pole-emploi ne m’a toujours pas donné l’adresse mail de ma correspondante, pourtant seul moyen de contact direct dans le cadre d’une relation dématérialisée.

C’est bête à dire, mais sachez le, c’est très intéressant  à vivre comme expérience quand on a été consultant en organisation … Mais bien sûr, j’espère toucher mon indemnité à temps.

EDIT du 4 décembre : on m’indique que je serai payé du reste le 6/12, donc tout est réglé , a part bien sûr l’histoire de

“VOUS PARTICIPEREZ A UN ATELIER DE RECHERCHE D’EMPLOI EN LIGNE VEUILLEZ PREVOIR LA DEMI-JOURNEE. “

 

Je vais leur demander si je dois venir avec mes comptes Monster , cadremploi, pole emploi, apex , LinkedIn, Viadeo , E-recrut, Facebook ( 816 contacts) , google+ ( 725), ou twitter ( 2400), ce qui fait un réseau de contacts non négligeable. Et déjà rempli de beaucoup de gens qui cherchent du travail, en ont un qui risque de disparaitre ou rien de disponible.