Le mensonge sur le chômage continue pour X.Betrand

les résultats du chômage sont tombés, la chute s’arrete, pour la première fois depuis 2008 etc…  les médias sont tous tombés dans le panneau. Alors qu’un mensonge honteux se trouve facilement.

Comme toujours il suffit de lire ou meme de retarder la TV, vous aller le voir. Lire ? oui lire les chiffres officiels, ceux de la DARES le service du ministère du travail. Comme toujours, Le diable se cache dans les détails.

Lisons page 11: On découvre que les entrées pour “autre cas“, passent de 130 000 à 200 000 entre oct 2008 et oct 2010.  Soit 10 fois plus que les licenciements économiques qui font cependant l’actualité et font faire voter des lois ou des mise en branle de plans en tout genre. Alors donc que la masse des entrées dans le chômage sont donc d’une autre nature.

Etonnant non ?

Fin_contrat_pole_emploi_autre_cas.png

Et page 12 du même PDF: les sorties pour cessation d’inscription pour défaut d’actualisation. Elles passent de 160 000 à 210 000 entre octobre 2008 et 2010. 200 000 personnes sont donc sortie de la liste des chômeurs en … ne s’actualisant plus : Cela se par quelques clics sur le site WEB de pôle emploi qui plante souvent en fin de mois,  par quelques bip bip sur le serveur vocal de pole emploi.

sortie_defaut_actualisation.png

Rue89 nous parle de “jeunes trentenaires diplômés” qui n’ont plus envie se lever pour bosser. Il faudrait s’intéresser à ces 200 000 qui se retirent du marché .. du chômage, à leur sort et a leur vie.

Radiations administratives repartent à la hausse entre 2008 et 2010.

En cherchant bien (page 10)  on découvre qu’il y a 30 000 sorties de plus en un mois en octobre 2010 : 17 +5,5 + 7,6 = 30,1 milliers Soit plus que les 20 000 chômeurs de moins que tout le monde claironne partout. Ce n’est donc que du traitement statistique.

Tout ça n’a bien sur pas empêché les médias de ne pas gloser que de ces  30000 sorties supplémentaires. Ou alors d’en parler en contredisant leur propre titre. C’est le cas du monde, qui renoue avec la grande tradition du titre qui contredit la conclusion de l’article.

Les sorties des listes pour “défaut d’actualisation” ont bondi de 17 % et les radiations administratives augmenté de 5,5 %, ce qui peut expliquer en partie la baisse du nombre de demandeurs d’emplois en octobre.

Alors que c’est l’information essentielle. Quand à Liberation, là c’est encore plus simple : on recopie la dépêche AFP. Il leur suffit d’ouvrir le PDF de la DARES plutôt que de répéter la dépêche AFP.

Un petit reportage sur I>télé , bien sûr diffusé une seule fois.

Rien ailleurs. Cela n’empêche pas le pénible Xavier Betrand de glapir: «cette forte réduction du nombre des demandeurs d’emploi, est très encourageante pour l’évolution du marché du travail». Voilà donc l’aveu : l’évolution du marché du travail, c’est masquer des chômeurs, rien de plus.

Annexe : Les résultats lisibles en ligne.

resultats mensuel DARES Oct 2010

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>